Skip to content

SOLEIL ET EAUX BASSES

Bonjour à tous.

On prend les mêmes et on recommence pour une nouvelle partie PALM sur la haute seine et toujours sur le parcours de VIREY SOUS BAR.

 

Une session qui nous a permis de retrouver les potes (PHILIPPE « pescayre », MANU « thymallus10 » et MOMO), il ne manquait que CHRISTIAN « CHR » et LAURENT « laurent91 ».

 

Le soleil était très présent pour ce samedi, mais également le vent qui par moment soufflait en rafale et nous gênait pour la précision de nos posés, par contre la température était tout de même fraîche à cause de ce vent de nord-est.

 

Les niveaux d’eau sont encore plus bas que la semaine dernière, le site de VIGICRUES indiquait un débit de 4 m3 /s.

Nous commençons par faire un petit tour sur le secteur aval, mais ce petit tour va être de courte durée car après un quart d’heure et une casse sur un ombre pour ma part, une horde de canoës descend la rivière et les plus novices arrivent à s’échouer sur les cailloux, en plein sur notre coup, même pas un signe ni un bonjour et ça patauge pour pousser les gonzesses qui reste au sec dans les canoës, quelle merde.

 

La suite de cette partie se fera sur le secteur au dessus de la passerelle, Philippe aura lui aussi son lot de canoës, déjà que les poissons ne sont pas très coopératifs avec ces niveaux, les embarcations de mal-élevés ne sont pas fait pour améliorés les choses.

 

L’anecdote de MOMO montre bien à quel point ces gens sont incorrects et sans gêne, puisqu’il c’est pris la tète avec des canoës dont les femmes qui avaient envie de pisser n’ont pas trouvées mieux que de rentrer sur son terrain pour aller uriner derrière sa cabane, voyant le manège il s’est offusqué et a failli en venir aux mains avec les maris de ces pisseuses, un comble, même plus maître chez soi, vraiment des CONNARDS ces kayakistes.

Je pense que la prochaine fois que des canoës se comporteront de cette manière les soies risquent de voler très bas ornées avec de mes plus beaux streamers au piquant bien acéré.

 

Pour en revenir à cette partie, c’est ma première bredouille sur le parcours, avec pour bilan 2 casses et 1 décroché, heureusement que Laurent a sauvé la mise avec un bel ombre d’une quarantaine de centimètre et un bilan de 4 ombres pris en sèche.

 

Le coup du soir a été très bizarre puisque des poissons gobaient de partout mais ignoraient totalement nos imitations, ce n’est pas faute d’avoir observé mais la diversité des insectes sortant de l’onde entre les caénis, les petites éphémères et quelques trichoptères, nous aura fait balbutier notre pêche.

 

Nous sommes entrés de plein pieds dans la période estivale et notre manière de pêcher devra être modifiée si nous voulons continuer à nous amuser.

Se remettre en question fait que ce loisir est passionnant.

 

LOLO ET UN OMBRE DE 40CM

 

HALIEUTIQUEMENT VOTRE !

Published inRecits Peche Moucheriviere