Skip to content

LA LANDIE "TOUJOURS AUSSI BON"

LA LANDIE "TOUJOURS AUSSI BON"

Bonjour à tous.

Une nouvelle fois nous débutons notre saison "réservoir" par notre séjour au LAC DE LA LANDIE. Pour cette nouvelle virée nous emmenons notre nouveau compagnon, Jean Pierre, sa première au lac a été compliquée, comme nous l'avions prévenu LA LANDIE ce n'est pas LA SALAMANDRE, les truites sont plus grosses, elles ont 30 hectares de surface et 20 mètres de profondeur pour y exprimer toute leur puissance et bien JP n'a pas été déçu car entre les décrochés et les casses, il a mis 3 beaux poissons dans l'épuisette et non sans peine, elles tiennent la forme. Difficile LA LANDIE, JP!

Arrivés mardi matin avec une température de 5°, la petite laine douillette n'a pas été du superflue et puis plus les heures avançaient, plus la température montait, plus nous retirions de couches pour finir en sweet sous un beau soleil, mais sans un brin de vent les choses se sont un peu compliquées donc pour déjouer la méfiance des hôtes du lac nous avons employés la technique de la corde à linge avec un chevreuil en pointe type "championne du monde" et un voire deux chiros en potence de manière à faire couler le bas de ligne.

Une chose m'a surpris part rapport aux années précédentes, la turbidité de l'eau, comme si le phénomène de retournement des masses d'eau était déjà engagé, il était difficile de voir les poissons à deux mètres sous la surface et une grosse quantité de débris y était en suspension, pour en avoir discuté avec Damien et Franck ceci est peut être dû aussi à la grosse crue qu'a subi le lac l'hiver dernier et un été des plus humide et très frais ou l'eau du lac n'a pas dépassée les 18° en surface de tout le mois d'Aout.

Ces deux jours au lac ont étés supers, le temps a été clément, la pluie nous a une fois de plus épargnés, seul une bonne averse le mardi en fin d'après midi a gâché le coup du soir. Nous avons pêchés la majorité du temps avec la soie flottante car les quelques tentatives en soie intermédiaire, plongeante ou flottante à pointe plongeante n'ont données aucun résultat. Par moment quelques gobages se faisaient entendre, mais difficile de déterminer les trajectoires erratiques de ces dames, il fallait poser dans la zone du gobage pour avoir une chance d'intéresser les belles et faire draguer le chevreuil dans les vaguelettes pour apercevoir une vague se former et voir une gueule avide happer la frêle mouche afin de la faire disparaitre dans un énorme remous.

Le mercredi changement de comportement, le vent d'ouest cette fois était installé et avait incité ces dames à remonter le vent par le centre du lac, depuis la fosse jusqu'au départ du vent devant le lodge, il était donc plus facile d'intercepter la trajectoire durant les dérives et d'intéresser les poissons avec nos sèches et chiros, évidemment les mouches en chevreuil avaient toujours leurs faveurs mais également les chiros de teinte olive.

Nous avons à nouveau passés un séjour génial et il n'y a pas que cela, l'assiette anglaise vous redonne des forces, vous sortez du lodge rassasiés et prêt à vous faire un gros après midi de palm en barque. La qualité du cheptel piscicole est très bonne, ces dames sont belles et très combattives, elles ne pardonnent rien, la moindre erreur du pêcheur est systématiquement sanctionnée au mieux d'un décroché, au pire c'est la perte d'une ou plusieurs mouches. L'accueil qui vous est fait par Damien lors de votre arrivée est très sympa, on se sent bien au LAC DE LA LANDIE.

HALIEUTIQUEMENT VOTRE!

LA LANDIE "TOUJOURS AUSSI BON"
LA LANDIE "TOUJOURS AUSSI BON"
Published inRecits Peche Mouchereservoir

One Comment

  1. bravo mon fils les poissons sont magniques, je vois que tu t’eclate a la peche, ca me fait plaisir

Comments are closed.