Skip to content

DE L’EAU QUI CHANTE!

Bonjour à tous.

Deux sorties seulement depuis l’ouverture de l’ombre, les occasions ont étés rares de promener nos waders sur les rives d’une rivière.

 

La SEINE AUBOISE est toujours sinistrée (eaux hautes et très teintées) par les perturbations climatiques, un problème également dû à la topographie de son environnement, des cultures intensives sur drainages intensifs au abords des berges et une partie des vignobles aubois où le ravinement des terres va directement à la rivière.

 

C’est donc vers la  HAUTE MARNE que nous nous sommes tournés, une rivière qui parait moins sensible aux caprices du temps, le secteur de VECQUEVILLE et JOINVILLE que nous ne connaissions pas (nous étions plus habitués à MUSSEY et DONJEUX) et avec le timbre URNE (25€), un très long linéaire de rives nous est proposés.

 

La première sortie c’est faite sur JOINVILLE (ville où ma maman à passer son enfance, elle est née à CHAUMONT), de beaux raidiers à quelques pas d’un chemin carrossable, heureusement que nous préférons la marche, les eaux lors de cette sortie étaient un peu tendues mais claires, les éclosions y ont étés absentes, seul quelques sedges au coup du soir, la pêche de l’eau m’aura rapportée la capture de deux ombres (25 et 40 cm) et quelques décrochés, alors que Laurent n’enregistrera que des décrochés.

 

La deuxième sortie sera sur le parcours de VECQUEVILLE nous y rencontrerons quelques moucheurs ainsi que le président de l’aappma qui nous fera un long discours sur la qualité de l’eau de la MARNE qui selon lui est dans un état plus que pitoyable (métaux lourds, pesticides, etc…), peut être pour nous inciter à ne pas conserver de poissons de son cheptel, mais nous sommes des NOKILLISTE convaincus et il doit certainement avoir raison sur l’état de l’eau car beaucoup d’algues vertes jonchent le fond de la rivières, ce qui m’occasionnera une belle chute que mon APN non étanche ne supportera pas (tant pis pour les quelques photos qu’il contenait), bon il était vieux et commençait à déconner un peu, heureusement c’est mon anniversaire dans peu de temps, je connais déjà mon cadeau!

 

Sur ce secteur, qui est tout aussi accessible nous trouverons une eau claire et plus basse, mais les éclosions seront également absentes de cette journée et le coup du soir inexistant, la température trop fraiche de la soirée (14° à 22h) y est pour quelque chose, nous y capturerons six ombres de 25 à 30 cm et quelques décrochés, encore!

 

Nous avons enfin pus assouvir notre passion dans L’EAU QUI CHANTE.

 

J’ai récupéré quelques photos de ces deux sorties, c’est pratique les cartes.

 

PARCOURS JOINVILLE BIS

 

PARCOURS AMONT DE JOINVILLE

 

OMBRE PARCOURS JOINVILLE 

HALIEUTIQUEMENT VOTRE!

Published inRecits Peche Moucheriviere