Skip to content

UN SAMEDI AU BORD DE L’EAU

Bonjour à tous.

Une fois de plus, nous sommes partis pour un après midi au bord de l’eau sur le parcours de VIREY SOUS BAR.

Le temps est frais et le soleil voilé par les quelques nuages augure d’une bonne après midi pour taquiner les ombres de LA HAUTE SEINE.

Après une petite bière avec l’ami MOMO nous nous équipons de nos fleurets et en route pour les premiers raidiers et les premiers gobages apparaissent dans une grosse veine d’eau claire ou les étendards sont bien présents.

Nous sommes seuls sur le parcours, le parcours rien que pour nous, pourtant le temps est idéal, et les poissons sont dehors ainsi que la faune aquatique, de petites éclosions sporadiques mettent les ombres à table rapidement.

LAURENT aura eu le nez fin pour prospecter le deuxième raidier avec une émergente en cdc, les prises vont se succéder à bon train et le bougre piquera cinq beaux ombres dont un de 40cm très véloce, ils ont la patate c’est la meilleure période pour l’ombre tout le monde le sait, ils sont en pleine forme après la période estivale pourtant assez humide dans le département de L’AUBE.

Je le rejoins sur le poste mais mon esprit est ailleurs car cette semaine est une semaine à oublier très vite pour moi, trop de chagrin après la perte de ma chienne MALIS et l’hospitalisation d’ERIC un ami cher.

Mes premiers lancers sont catastrophiques, aucune précision, le bas de ligne qui se déploie comme une merde et les premières montées sur mon émergente se soldent par des loupés et pourtant ils étaient beaux les ombres qui montaient.

Nous montons sur le no-kill voir si les postes sont également occupés par nos compagnons de jeu.

Je commence par l’aval alors que LAURENT va directement sur l’amont du parcours, quelques gobages trahissent la présence des poissons, mais je ne suis pas dans le coup, mes posés sont bruyants et trop souvent imprécis, ce qui m’énerve de plus en plus alors que LAURENT fera encore des siennes avec trois beaux ombres.

Nous faisons un petit intermède avec l’ami MOMO et une bonne bière, quand je vous dit que cette semaine est une semaine de merde, une guêpe qui vient m’emmerder pendant que je suis en train de savourer ma tartine de houblon, elle se pose sur ma main alors que je m’apprêtait à prendre une gorgée, le réflexe est prompt à éloigner ma main qui tenait la canette et le pauvre MOMO qui se tenait en face de moi en a été quitte pour une bonne rasade sur le tee-shirt et le visage, mille excuses MOMO, saloperie de guêpe, mais qui aura permis d’égailler ma journée avec une bonne tranche de rigolade.

Nous repartons au bord de l’eau pour le coup du soir, après avoir pris place sur nos postes de prédilection nous attendons que le départ soit donné par les premières éclosions nocturnes ce qui ne se fit pas trop attendre et le festival des gobages commença, toutes les coulées sont occupées par un ou plusieurs poissons et de beaux spécimens, mais la pêche sera compliquée car ces messieurs seront sélectifs sur les imitations qui leur seront présentées,

l’ami MOMO sera inéfficace, LAURENT qui aura fait sa pêche l’après midi sera également inéfficace sur ce coup du soir et moi qui aura repris du poil de la bête, je me ferais plaisir avec trois prises sur une émergente de sedge claire, tant mieux sinon cela aurait été mon premier capot de la saison.

La saison tire à sa fin plus que deux semaines pour encore contempler les beaux étendards dparcours de VIREY SOUS BAR.

 

LAURENT ET UN OMBRE DE 40CM

 

HALIEUTIQUEMENT VOTRE !

Published inRecits Peche Moucheriviere