Skip to content

OUVERTURE SUR L’AUBE

Bonjour à tous.

Pour l'ouverture de l'ombre (notre ouverture "rivière"), nous avons choisis Laurent et moi de mettre une nouvelle rivière à notre répertoire l'AUBE, la faute à Thymallus 10 (Manu) et à l'article paru sur son blog "pérégrinations", ainsi qu'à l'avantage de la réciprocité "URNE".

Le secteur choisi pour cette découverte fut celui de l'aappma de Jessains (la belle fario), un parcours bien long que nous avons arpenté à la recherche de raidiers et queues de courants susceptibles d'abriter nos amis les ombres. Je dois dire que les postes que nous avions choisis de privilégier sont bien cachés par une végétation abondante ou des clôtures barbelées, qu'ils en sont parfois difficiles voire impossibles à approcher.

Le premier spot fut au pont de Jessains, un joli raidier s'y étend sur 50 mètre en son aval, le courant y est vif, les dérives sont très courtes, pas le moindre poissons vu.

Nous passons à l'amont du pont où un ferrailleur opérait peu de temps avant, sans grands succès sur des arcs déversées récemment, aux dires d'un jeune moucheur du crû débutant de surcroit, à qui nous avons donnés les quelques réponses à ses nombreuses questions, selon nos connaissances et également quelques mouches à la vue de sa faible collection.

Les arcs y occupent un gros trou derrière un rocher alors que les ombres sont dans un courant secondaire, mon pote décrochera deux ombrets et ratera le dernier, dur reprise! Et pour moi le premier gobage se traduira par une casse, "tu es en 10/100, man!"

Nous passons à un deuxième secteur celui de Dolancourt où deux courants se succèdent sur peu de distance, celui de l'aval fait également une cinquantaine de mètre de long où nous y piquerons quatre ombrets d'une vingtaine de centimètre et j'y décrocherais une arc, nous allons à celui en amont qui est beaucoup plus court, trois ronds nous signalent la présence de poissons, je me poste en amont de Laurent, nous mouches dérivent rapidement et deux gobages simultanés les font disparaitre, les deux beaux ombres finiront ensembles dans l'épuisette pour une petite photo et retour dans leur élément liquide puis un troisième plus petit se fera leurrer sur ce même poste, belle surprise!

Cette première sortie consacrée à l'Aube à été mobile, pas mal de roulage, beaucoup de crapahute et un peu de pêche. Nous y avons trouvés un secteur ou les lisses sont immenses en longueur et souvent profonds en alternance avec peu de courants assez courts où une eau limpide coule sur des fonds par endroit bien colmatés, mais il y a tout de même des insectes, éphémères et trichoptères y ont fait leur apparition lors de cette sortie.

Que c'est bon de retrouver l'eau courante.

HALIEUTIQUEMENT VOTRE!

OUVERTURE SUR L'AUBE
OUVERTURE SUR L'AUBE
Published inRecits Peche Moucheriviere