Skip to content

JOURNEE PRINTANIERE

Bonjour à tous.

Envie de changer de destination, donc direction est prise ce samedi pour LE LAC DU CHATEAU à vert en drouais.

Départ à 6h30 de la maison avec mon ami LAURENT (nous sommes inséparables), la route est tranquille de bon matin et 1h45 plus tard et 156 km plus loin nous sommes à pied d’oeuvre.

Accueilli par un beau soleil de printemps mais il fait frais dans la vallée de L’AVRE.

Nous rencontrons les anciens collègues du CLUB MOUCHE DE PROVINS qui organisent une journée « spéciale féminine ».

Après nous être équipés et pris possession de la barque nous voilà sur le lac, surprise les eaux sont mâchées, elles qui d’habitude sont si claires et qui plus est une vrai mer d’huile, la pêche va être compliquée si le vent ne se lève pas.

Aurait-il décidé de faire la grasse matinée lui?

Après une petite heure à jouer avec les streamers et piquer quelques belles truites, le vent se met à rider la surface, hélas vent du nord, nous serons moins voyants et les poissons moins méfiants, malgré cela les techniques fines ne rapporteront pas le succès escompté et les streamers seront encore en vogue, surtout pour l’ami ERIC (du club de provins) qui touchera un énorme brochet de 1M15 au ventre bien rond.

Ma technique favorite « les chiros » ne me donnera que quelques prises, belles quand même, alors que mon ami avec ses streamers touchera plus de poissons, la matinée s’achèvera sur un bilan mitigé pour moi tandis que LAURENT jubilera de m’avoir mit la pige « comme il dit ».

Le repas sera le bien venu pour réfléchir aux techniques que nous mettrons sur pied pour l’après midi, j’opte pour la surprise en utilisant un sedge noir en chevreuil en guise d’indicateur mais fixé en pointe et sur les potences une ORL et une larve de chiro, le trio aura un certain succès, oui je dit un « certain » car les emmêlements vont se succédés à bon train et l’énervement ne tardera pas à me gagner, pour éviter cela la pose cigarette s’impose, accompagné d’une bonne despérados, c’est meilleur.

Après ce petit intermède niccotinien et houblonnesque, la pêche reprend ses droits et le coup du soir arrive à grand pas, et quel coup du soir, des gobages de partout, des sedges, des chiros vont émergés à foison, enfin le poisson est dehors et la pêche en sèche bat son plein et ma rouille à l’aile en chevreuil en verra de toutes les couleurs, le festival durera une grosse demi heure et les poissons vont faire bon ventre de toute cette nourriture et même de nos imitations, pour faire chanter nos moulinets.

Le bilan de cette journée, plus d’une trentaine de superbes truites misent à l’épuisette après avoir livrées de mémorables combats.

Les truites du LAC DU CHATEAU sont de magnifiques poissons très bien conformées à la défense phénoménale, ou se retrouver sur le backing n’est pas rare.

 

REMISE A L' EAU

Remise à l’eau d’un superbe poisson de 50+

 

HALIEUTIQUEMENT VOTRE !

Published inRecits Peche Mouchereservoir