Skip to content

CUREL Haute marne

Bonjour à tous.

Nouvelle sortie en Haute marne avec mon pote Laurent, un petit tour à CUREL pour découvrir un nouveau parcours.

Il est 13h, nous voici sur le parking où nous allons casser une petite croûte, un bébé chat sort du bois en miaulant, nous lui donnons un peu de rillette, il avait faim, il engloutit ce petit encas en un dixième de seconde, nous nous équipons et rejoignons la rivière, arrivés sur le spot, soudain le petit chat se retrouve derrière nous et sans aucune hésitation se jette à l’eau et rejoint la berge en face, la rivière à cet endroit fait un trentaine de mètre de large avec un bon courant central, qui a dit que les chats n’aiment pas l’eau!

 

Un gobage nous interpelle, le poisson est dans la veine d’eau principale, mon pote l’attaque avec une ORL et cul de canard, mais le poisson est retord.

Je me place un peu plus en amont, la veine devant moi a une bonne profondeur, je noue une « FILOU » (corps en dubbing avec les poils de mon chat roux), premier passage vers l’amont, rien, je lance en 3/4 aval, un poisson monte violemment, ferrage et la bagarre s’engage, c’est un beau poisson très combatif, il me fera deux chandelles ce qui me permettra de voir qu’il s’agit d’un très bel ombre, mais le combat s’achèvera sur un décroché, dommage!

 

Je continue dans la même coulée et deuxième montée violente, un nouveau combat s’engage et le poisson parait plus lourd et décide de garder le fond, nouveau décrochage, bizarre, je vérifie mon hameçon et remarque que la pointe est cassée, je change la mouche et continue de peigner le courant, nouvelle montée et cette fois l’ombre finira son combat dans l’épuisette, il accuse un bon 35 cm, je le laisse dans celle ci pour prendre mon apn dans la poche et au moment de faire le cliché, le garnement prend la poudre d’escampette, tant pis.

 

CUREL BIS

 

CUREL

 

Nous passons à d’autres secteurs, mais nous peignons les courants sans aucunes sanctions sur nos mouches, il est déjà 19h nous décidons de faire un tour sur le secteur de JOINVILLE, nous allons entre Joinville et Saint Urbain, sur une belle coulée mon pote ferrera deux ombres d’une trentaine de centimètres, nous finirons dans Joinville le long de la gare où nous toucherons encore de jolis ombres lors d’un timide coup du soir.

 

Mes prochaines sorties se dérouleront dans le VERCORS pour les vacances, afin d’y taquiner les hôtes de la BOURNE et la LIONNE.

 

HALIEUTIQUEMENT VOTRE!

Published inRecits Peche Moucheriviere