Skip to content

ELLES ONT LA PATATE!

Bonjour à tous.

Notre ami Francky est en congé d'hiver alors profitons en, allons à la pêche. La destination choisi est le LAC DU CHÂTEAU et ses belles truites.

Le temps est couvert, le vent est bien présent et par moment les rafales sont violentes, nous nous préparons en scrutant le lac pour saisir la moindre activité.

Mes amis Laurent et Fancky commencent avec les streamers tandis que pour moi c'est nymphes de chiros sur un bas de ligne de 2 fois la canne.

Le premier secteur sera la berge de droite, mais les touches sont rares sur cette berge battue par le vent, seul Laurent touchera un beau poisson.

Je décide d'aller voir au départ du vent ou j'ai remarqué une petite activité de surface. Avec ces bonnes vagues je n'hésite pas pour tenter les belles d'associer à mon "polishquill chiro" une grosse sèche qui ne m'a jamais déçu la "championne du monde". Premier lancer et premier gobage, c'est pendu et le combat commence par un premier rush qui m'amène rapidement sur le backing, la belle revient sur moi comme une balle pour repartir aussi vite vers le large et me remettre le backing entre les doigts, elle finit dans l'épuisette après quelques minutes (en photo).

Laurent et Francky me rejoignent sur ce poste et c'est à leur tour d'être attelés à de beaux poissons, nous y finirons la matinée.

Pour l'après midi nous attaquons par la berge de gauche, le soleil se fait moins timide, cette lumière abondante ajouté à la clarté de l'eau on fait redescendre les truites d'un cran et cette fois se sont les "polishquill chiro" qui seront les meilleurs friandises, sur ce secteur les prises sont moins grosses mais tout autant combatives.

Puis le ciel s'assombrit rapidement, un gros nuage très noir cache le soleil, nous songeons à nous mettre à l'abri car c'est une bonne averse de grêle qui se prépare, celle ci durera quelques minutes puis le soleil revient et l'activité de surface également.

De petits diptères éclosent après cette averse ce qui met les truites en appétit c'est mon "shuttlecock gris" qui me permettra de toucher les dernières belles truites de la journée.

La majorité des truites que nous avons touchés oscillait entre 60 et 70cm, leur défense est prodigieuse, il est nécessaire de bien réoxigéner ces poissons pour qu'elles repartent dans de bonnes conditions car l'énergie dépensée lors des combats est totale.

Nous avons passés une excellente journée qui nous a fait mal au bras, nous sommes très heureux que Mr Gunther KLEIN continue l'activité pour notre plus grand plaisir.

HALIEUTIQUEMENT VOTRE!

ELLES ONT LA PATATE!
Published inRecits Peche Mouchereservoir